Archives de catégorie : Paix et Sécurité

Ny Sekretera Jeneraly Hafatra nampitaina ho amin’ny fankalazana ny Andro Iraisam-pirenena ho an’ny Fandriampahalemana 21 septambra 2014

            Androany isika mankalaza ny Andro Iraisam-pirenena ho an’ny Fandriampahalemana.

            Isan-taona, ho amin’izany fankalazana izany, ny Firenena Mikambana dia miantso ho amin’ny fiatoan’ny ady maneran-tany.

            Mangataka an’ireo mpiady rehetra hametraka ny fitaovam-piadiana mba hahafahan’ny rehetra, manandrana miaina ny fandriam-pahalemana.

            Ny ady miaramila dia mahatonga ny fianakaviana, ny fikambanana ary firenena maro ao anaty faharariana.

            Ankehitriny, maro ireo olona izay miharitra sy mizaka ny vokatry ny ataon’ireo mahatonga ny ady sy ireo terorista.

            Tokony hasehontsika aminy ny firaisan-kina sy fiaraha-mihory.

            Ny fandriampahalemana sy ny filaminana dia ilaina indrindra amin’ny fampandrosoana sosialy sy fampandrosoana maharitra.

            Izay no nahatonga ny Firenena Mikambana nanambara fa manan-jo ho amin’ny fandriampahalemana ny olona rehetra.

            Ny 12 volana manaraka eo dia hankalaza ny faha-70 taonan’ny Firenena Mikambana.

            Ny fototra niorenan’io Fikambanana io dia ny hitandrina ny taranaka ho avy tsy ho tratry ny voka-dratsin’ny ady.

            Nivoatra kokoa isika.

            Fa mbola be ny tokony hatao.

            Tokony hanena ny fampiasàna ny herisetra ary hiatrika ny antony fototr’ireo disadisa.

            Ny fandriampahalemana dia mbola dingana izay tokony hatrehintsika miaraka, tsikelikely manomboka androany.

Androany folakandro dia manasa ny tsirairay hanatanteraka minitra iray mangina aho.

Manasa antsika hieritreritra mahakasika ny fandriampahalemana, ny dika mahasarona azy ho an’ny olombelona rehetra.

Manasa ny tsirairay hikolokolo ny fandriampahalemana ary hitaiza azy am-po mba hiroboroboany.

Disclaimer: unofficial translation by UNIC Antananarivo

Journée Nelson Mandela 2014


Warning: A non-numeric value encountered in /home/unicwp/public_html/wp-content/plugins/lightbox-gallery/lightbox-gallery.php on line 619

Antananarivo, 11 juillet 2014 – une conférence de presse, donnée par son Excellence Monsieur Gert Grobler, Ambassadeur de l’Afrique du Sud à Madagascar s’est tenue à la Maison Commune des Nations Unies pour annoncer les activités relatives à la Journée Internationale Nelson Mandela 2014, célébrée sous le thème « Agir et Inspirer le Changement ».
En novembre 2009, l’Assemblée générale des Nations Unies déclarait le 18 juillet « Journée internationale Nelson Mandela » en l’honneur de la contribution apportée par l’ex-Président sud-africain à la culture de la paix et de la liberté. La résolution A/RES/64/13 de l’Assemblée générale reconnaît les valeurs défendues par Nelson Mandela et son dévouement au service de l’humanité, qu’il a manifesté par son action humanitaire dans les domaines du règlement des conflits, des relations entre les races, de la promotion et de la protection des droits de l’Homme, de la réconciliation, de l’égalité entre les sexes, des droits des enfants et autres groupes vulnérables, et du progrès des communautés démunies et sous-développées. Elle reconnaît la contribution qu’il a apportée à la lutte pour la démocratie à l’échelle internationale et à la promotion d’une culture de paix dans le monde entier.
– Lundi 14 juillet : visite de l’orphelinat à Ambohidrapeto et donations
– Mardi 15 juillet : visite de la prison d’Antanimora et donations
– Mercredi 16 juillet : visite de la maison de personnes âgées à Andrainarivo et donations
– Jeudi 17 juillet : visite du service de pédiatrie de l’hôpital Befelatanana et donations
– Vendredi 18 juillet :
10h : cérémonie officielle au Ministère des Affaires Etrangères, Anosy (sur invitation)
14h : festivités à la Commune Urbaine d’Antananarivo, Analakely

La Fondation Nelson Mandela propose chaque année aux personnes du monde entier, à l’occasion de la Journée Nelson Mandela, de prendre 67 minutes de leur temps pour aider les autres – une minute pour chaque année que M. Mandela a consacrée au service public. Voici quelques exemples de ce que tu peux faire pour agir et inspirer le changement :
• Fais-toi un nouvel ami, issu d’un milieu culturel différent car la compréhension mutuelle permet de se débarrasser de l’intolérance et de la xénophobie.
• Lis pour quelqu’un qui ne le peut pas en te rendant dans un foyer pour aveugles ou pour personnes âgées afin d’ouvrir une fenêtre sur le monde pour quelqu’un d’autre.
• Donne un coup de main dans un refuge d’animaux car les chiens perdus ont besoin d’une promenade et d’un peu d’amour.
• Rends visite à des malades en phase terminale car ils n’ont souvent personne à qui parler et ta visite leur amènera un peu de soleil.
• Emmène quelqu’un qui ne peut pas se le permettre se faire examiner les yeux ou les dents.
• Achète ou donne quelques couvertures et donne-les à une personne qui en a besoin.
• Nettoie tes placards et fais don des vêtements qui ne sont plus portés.
• Joue d’un instrument de musique dans une maison de retraite pour divertir les résidents.
• Fais du bénévolat à la soupe populaire.

Le Secrétaire général Message publié à l’occasion de la Journée internationale des Casques bleus des Nations Unies 29 mai 2014

PKDAY2014-final
Les Nations Unies peuvent être fières de leur longue et fructueuse expérience en matière de maintien de la paix; en effet, depuis 1948, plus d’un million de Casques bleus ont participé à plus de 70 opérations sur quatre continents. Et nous pouvons être certains qu’à l’avenir, les opérations de maintien de la paix des Nations Unies sauront évoluer de manière à faire face aux nouveaux problèmes qui surviendront.
Actuellement, plus de 116 000 agents des Nations Unies issus de plus de 120 pays participent à 16 opérations de maintien de la paix. Au péril de leur vie, ces militaires, agents civils et policiers aident à stabiliser les communautés, à protéger les civils et à promouvoir l’état de droit et les droits de l’homme. L’année dernière, 106 Casques bleus ont perdu la vie en servant sous le drapeau des Nations Unies, ce qui porte à plus de 3 200 le nombre total de pertes humaines enregistrées dans l’histoire du maintien de la paix. Nous pleurons la disparition de chacun de ces êtres courageux. Nous partageons la peine de leurs amis et de leur famille et nous engageons de nouveau à veiller à ce que leur contribution à la cause de la paix ne soit jamais oubliée.
L’Organisation des Nations Unies modernise actuellement ses opérations de maintien de la paix afin de leur permettre de relever les problèmes de demain en matière de paix et de sécurité. Elle déploie de nouvelles technologies, telles que les véhicules aériens sans pilote non armés, affine ses pratiques en vue de mieux protéger les civils et accroît le nombre de femmes présentes dans ses rangs tout en renforçant ses partenariats avec les organisations régionales. Elle améliore sa logistique et ses procédures administratives, renforce ses infrastructures et prend d’autres mesures visant à exploiter au mieux le potentiel de son personnel. Notre objectif est de faire en sorte que le maintien de la paix constitue un investissement rationnel et efficace qui apporte des bénéfices considérables et, par-dessus tout, qui permette de sauver des vies.
Au cours de l’année écoulée, le Conseil de sécurité a créé deux opérations de maintien de la paix – au Mali et en République centrafricaine –, témoignage de sa conviction que les Casques bleus sont à même de relever des défis de taille. La Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo a aidé le Gouvernement à mettre en échec les rebelles du M23 qui s’en étaient pris aux civils dans l’est du pays. Au Soudan du Sud, pour la première fois dans l’histoire du maintien de la paix des Nations Unies, nos soldats de la paix ont systématiquement ouvert les portes de leurs bases à des dizaines de milliers de civils, leur sauvant la vie et les protégeant des forces gouvernementales ou des forces de l’opposition. En outre, pour la première fois, une femme a été nommée au poste de commandant de la force d’une opération de maintien de la paix, ce qui représente une avancée historique.
Au début de ce mois, le Conseil de sécurité a institué la « médaille capitaine Mbaye Diagne », qui doit son nom à un soldat de la paix sénégalais non armé qui a perdu la vie après avoir sauvé pas moins d’un millier de personnes durant le génocide rwandais de 1994. Cette médaille honorera les membres du personnel des Nations Unies qui ont fait montre d’un courage exceptionnel. Engageons-nous à suivre l’exemple d’abnégation donné par Mbaye Diagne et les autres héros qui ont fait le sacrifice de leur vie, et œuvrons de concert pour aider nos Casques bleus à être une force au service de la paix, du changement et de l’avenir.

Le Secrétaire général Discours prononcé à l’occasion de la Journée des Nations Unies 24 octobre 2013 (en Malagasy)

Ny Sekretera Jeneraly
Hafatra noho ny Andron’ny Firenena Mikambana
24 Oktobra 2013
Ry namako isany,
Ny andro natokana ho an’ny Firenena Mikambana dia manome antsika fahalalahana hikopa-tànana ny amin’ny fandraisana anjara mahafatra-po entiny amin’ny fandriam-pahalemana sy ny fampandrosoana iraisana.
Fotoana iray ihany koa hieritreretana ny azontsika atao hanatanterahana ny vinavinantsika ho an’ny tontolo iray mahafinaritra kokoa.
Ny fanafoanana ny ady izay miseho any Siria ankehitriny  dia tanjona iray lehibe izay napetrakay amin’ny lafiny fandriampahalemana.
Miankina amin’ny fanampian’ny mpiara-miasa amin’ny Firenena Mikambana amin’ny lafiny maha-olona ny fiainan’olona aman-tapitrisany.
Ny manam-pahaizana ao amin’ny Firenena Mikambana dia miara-miasa akaiky amin’ireo mpandraharahan’ny Fikambanana ho an’ny fandraràna ny fitaovam-piadiana ara-tsimika ho an’ny fanapotehana ny tahirin’ireo fitaovam-piadiana any Siria ireo. Nahazo ny loka Nobel  amin’ny fandriampahalemana io fikambanana io.
Manao izay azo atao rehetra izahay mba ahitana vaha-olana ara-diplaomatika hamaranana ny fijalian’ny mponina ao izay efa diso naharitra loatra.
Raha ny resaka fampandrosoana indray, ny tanjona lehibe indrindra apetrakay dia ny hanao ny fampandrosoana maharitra ho toe-javatra iainan’ny rehetra.
Ny tanjon’ny taona arivo fahatelo ho an’ny fampandrosoana dia nampihena ny taha-pahantrana.
Tokony hitana ny ezaka efa vita sy hanangana tetikasa fampandrosoana ao aorian’ny taona 2015 izay hampientana noho ny teo alohany isika ary hifanaiky hanangana tetikasa hiadiana amin’ny fiovaovan’ny toetr’andro.
Tamin’ity taona ity dia hitantsika fa niasa am-pahendrena sy am-pisainana ny Firenena Mikambana mifandraika indrindra amin’ny ady mitam-piadiana, ny zo fototra maha-olona ary ny tontolo iainana.
                Tsy mitsahatra izay mampiseho ny velaran’ny izay afaka tanterahina ao anatin’ny fiaraha-miasa. Ary mbola afaka manao mihoatra kokoa noho izany isika.
                Mba ahitantsika vokatra ao anatin’ity tontola izay misy fifandraisana mihamaro dia maro tokoa ity, dia tokony hiray hina kokoa isika.
                Amin’izao andron’ny Firenena mikambana izao, manome toky izahay fa hanaja ny foto-pisainana nentina namorona ny Firenena Mikambana ary koa hiara hiasa ho an’ny fandriam-pahalemana, ny fampandrosoana ary ny fanajana ny zo fototry ny olona tsirairay.
Finalistes nationaux des Questions Sur l'ONU 2013: Antananarivo, Ifanadiana, Miarinarivo, Antsirabe, Mahajanga, Toamasina, Antsiranana

Finalistes nationaux des Questions Sur l’ONU 2013: Antananarivo, Ifanadiana, Miarinarivo, Antsirabe, Mahajanga, Toamasina, Antsiranana

               
 Disclaimer: unofficial translation by UNIC Antananarivo
 

Le Secrétaire général Message à l’occasion de la Journée internationale de la paix (en Malagasy)

BanderoleMLG1

Copy of IMG_1951

Ny Sekretera jeneraly

Hafatra noho ny fankalazana ny Andro iraisam-pirenena ho an’ny fandriampahalemana

21 septambra 2013

            Ny andro iraisam-pirenena ho an’ny fandriampahalemana dia fotoana fieritreretana – andro iray izay hanavaozantsika ny fahatsapantsika amin’ny tsy fanaovana herisetra sy hiantsoantsika amin’ny fiatoan’ny ady mitam-piadiana eran-tany. Miantso ny rehetra izahay mba hanaja iray minitra fahanginana, amin’ny mitatao vovonana (ora eto an-toerana), ho fahatsiarovana ireo rehetra namoy ny ainy nandritra ireo ady ary koa ireo niaram-boina izay miaina isan’andro ao anatin’ny takaitra sy ny fanaintainana. Continuer la lecture

NELSON MANDELA, UN MODELE POUR TOUS

Fokontany of Ankorondrano and Ivandry children

Consacrer 67 minutes de notre temps pour aider les autres,  tel est le mot d’ordre pour la célébration de la Journée Internationale Nelson Mandela de cette année 2013. Plus de 600 élèves ont pu bénéficier de kits scolaires et de nourriture. Plus de 100 personnes âgées ont bénéficié de dons de nourriture, de couvertures, de chaussures et de kits d’hygiène. Enfin les enfants issus des familles démunies ont été particulièrement privilégiés à cette occasion.

La célébration a été organisé par le CINU Antananarivo en partenariat  avec l’UNCG et l’Ambassade de l’Afrique du SUD et les autres partenaires comme l’hôtel IBIS, WaterAid , Assurance ARO… Continuer la lecture

Le Secrétaire général Message publié à l’occasion du compte à rebours de 100 jours jusqu’à la Journée internationale de la paix (21 septembre 2013)

Education pour la Paix
Education pour la Paix
13 juin 2013
            Nous amorçons aujourd’hui le compte à rebours de 100 jours jusqu’à la Journée internationale de la paix. Cette Journée est l’occasion pour l’ONU d’appeler les combattants du monde entier à déposer les armes et à donner une chance à la paix. Continuer la lecture