Archives de catégorie : Paix et Sécurité

Tous ensemble pour la paix !

Tous ensemble pour la paix ! C’est le slogan qu’ont choisi les jeunes du CINU lors de l’atelier dans le cadre de la journée de la paix et de la journée de la démocratie le 19 septembre dernier. Le thème mondial étant « Le droit à la paix : 70 ans après la Déclaration universelle des droits de l’homme », il a été décidé d’associer les deux journées pour permettre aux jeunes d’exprimer leur voix. En effet, L’article 3 de la Déclaration universelle dispose que « tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne ». Ces éléments ont établi les fondements de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde. Pourtant, la Déclaration universelle ne contient pas d’article distinct sur « le droit à la paix ». C’est pourquoi, on a posé la question suivante durant l’atelier : Que signifie pour vous « le droit à la paix » ? On a également créé un forum sur les réseaux sociaux en invitant les internautes à partager leurs idées avec nous grâce aux hashtags #peaceday et #standup4humanright.

Comme à l’accoutumée, dessins, poèmes, plaidoyers et quizz étaient au programme. Ces derniers n’ont d’autres objectifs que de permettre aux jeunes de s’exprimer et de raffermir leur engagement dans la culture de la paix.

Des espaces sécurisés pour les Jeunes

L’Androy a accueilli la journée de la jeunesse 2018 pour Madagascar avec la mise en place d’un centre pour les jeunes d’Ambovombe dans le cadre du thème « Créer des espaces sécurisés pour les jeunes ». Le CINU n’a pas manqué de cibler les jeunes de la capitale en organisant un atelier au cours duquel les membres du Club Pour l’ONU ont proposé des solutions pour créer des espaces sûrs pour les jeunes, selon le thème mondial. Les jeunes se sont exprimés à travers des dessins et des peintures et ils ont également proposé des solutions concrètes telles que la multiplication d’infrastructures sportives, de bibliothèques numériques et de lieux culturels sécurisés. En effet, ce thème correspond à la question d’insécurité recrudescente à Madagascar car la plupart des plaidoyers portait sur l’insuffisance d’endroits sûrs pour les jeunes pour leur développement et leur épanouissement. Ils requéraient également l’inclusion du thème dans les programmes relatifs à la politique nationale de la jeunesse.  

Mandela, un modèle de leadership

La 73ème Assemblée Générale des Nations Unies a consacré un Sommet de la Paix pour Mandela le 24 septembre dernier. Le Sommet s’est concentré sur la paix mondiale en l’honneur du centenaire de la naissance de Nelson Mandela. Ce Sommet de la paix offre aux dirigeants mondiaux l’occasion de renouveler leur engagement en faveur de la paix mondiale, de la prévention des conflits, du règlement des conflits, de la consolidation de la paix, de la promotion et de la protection des droits humains Le Sommet de la paix adoptera également une déclaration politique qui réaffirmera les valeurs de Nelson Mandela. C’est dans ce cadre que le CINU a entamé ses activités de célébration depuis juin avec une journée de bienfaisance au chevet des enfants handicapés d’Ambanidia, un quizz sur Mandela en juillet et une conférence-débat en août. L’objectif des activités étant de cultiver auprès de la jeunesse les valeurs véhiculées par Madiba à savoir le don de soin et la solidarité. C’était également des occasions de rappeler son parcours, ses accomplissements et sa contribution à la paix mondiale en tant que modèle pour tous.

Journée des Casques Bleus, 70 années de service et de sacrifice !

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL

MESSAGE VIDÉO DIFFUSÉ À L’OCCASION DE LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES CASQUES BLEUS DES NATIONS UNIES
29 mai 2018

Le 29 mai 1948, le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies autorisait la première opération de maintien de la paix des Nations Unies : l’Organisme des Nations Unies chargé de la surveillance de la trêve au Moyen-Orient.

En ce soixante-dixième anniversaire, nous exprimons notre reconnaissance au plus d’un million de femmes et d’hommes qui ont servi sous la bannière des Nations Unies et sauvé ainsi d’innombrables vies.

Nous rendons hommage aux plus de 3 700 Casques bleus qui ont fait le sacrifice ultime.

Nous saluons enfin les 14 missions qui, aujourd’hui, œuvrent 24 heures sur 24 à protéger les populations et à faire avancer la cause de la paix.

Cette année, je célébrerai la Journée internationale des Casques bleus des Nations Unies au Mali afin de témoigner ma solidarité à ceux de nos collègues qui font face à de lourdes pertes et à une instabilité extrême.

Tout en saluant l’héritage laissé par ceux qui, dans le monde entier, ont placé leur vie sous le signe du service et du sacrifice, je tiens à dire combien je suis déterminé à prendre des mesures en faveur du maintien de la paix, des mesures qui visent à rendre nos opérations plus sûres et plus efficaces dans les conditions difficiles qui prévalent aujourd’hui.

Nous sommes également déterminés à renforcer le rôle que nos forces ont à jouer dans la promotion des droits de l’homme et la lutte contre l’exploitation et les atteintes sexuelles.

Les opérations de maintien de la paix des Nations Unies constituent un investissement efficace en faveur de la paix, de la sécurité et de la prospérité mondiales.

Ensemble, engageons-nous à faire tout notre possible pour que cette mission soit couronnée de succès.

Je vous remercie.

A 71 ans, 17 Objectifs !

Le 71e anniversaire de l’ONU a été célébré par le gouvernement malgache et le système des Nations Unies à Madagascar, le 24 Octobre au ministère des Affaires étrangères, Anosy. Parmi les invités les chefs des institutions, du corps diplomatique, les membres du gouvernement, l’équipe pays des Nations Unies, les médias et les organisations de la société civile. La cérémonie a commencé avec des spectacles culturels par la chorale du Club Pour l’ONU, et des plaidoyers par les élèves du Club Pour l’ONU. Le ministre des Affaires étrangères, Mme Atallah Béatrice a lu le préambule de l’Agenda 2030. Puis, s’ensuivait la lecture des 17 Objectifs de Développement Durable par les ambassadeurs, les ministres et chefs d’agences onusiennes tandis que les jeunes défilait avec pancartes des 17 ODD. Un court métrage sur les réalisations du système des Nations Unies a été projeté, en particulier le programme commun sur l’intervention de l’ONU dans le Sud de Madagascar concernant l’éducation, la malnutrition et l’agriculture. Finalement, le Coordonnateur résident des Nations Unies, Mme Violet Kakyomya a rappelé les réalisations de l’ONU dans son discours et a cité le message du Secrétaire général de l’ONU. Quant au Premier ministre, Mme Olivier Mahafaly Solonandrasana a félicité le système des Nations Unies pour ses efforts tangibles, en particulier les résultats positifs dans le Sud de Madagascar et il a appelé les partenaires à soutenir les interventions des Nations Unies. La cérémonie a été clôturée par un toast au partenariat à vie pour le développement durable.

Atelier sur la réforme du secteur de de la sécurité

La cérémonie d’ouverture de l’atelier sur la réforme du secteur de la sécurité a eu lieu le lundi 5 septembre 2016 dans la matinée au palais d’Etat d’Iavoloha sous le patronage de SEM Hery Rajaonarimampianina Président de la république de Madagascar
Le fait d’héberger cette cérémonie qui touche un sujet qui revêt d’une haute importance pour Madagascar démontre l’engagement de l’Etat Malgache et le gouvernement et la traduction de cet engagement dans l’action vis-à-vis d’une paix et d’une sécurité durable à Madagascar.

Madame Violet Kakyomya, Coordonnateur résident dans son discours a s souligné que le rôle des Nations Unies est d’appuyer le développement d’un secteur de la sécurité efficace et responsable, comme seule solution viable pour améliorer la sécurité humaine.
Elle a également déclaré que parmi les17 objectifs de développement durable, l’ODD 16 vise à promouvoir des sociétés paisibles et inclusives pour un développement durable, à fournir l’accès à la justice pour tous, et construire des institutions effectives, redevables et inclusives à tous les niveaux.

EXTRAIT
L’Objectif de Développement Durable 16 est clair dans ce sens : sans la sécurité pour tous assurée par l’Etat régalien, il n’y a pas de développement soutenable et durable.
En tant que Nations Unies, nous nous réjouissons de l’organisation des ateliers que nous ouvrons aujourd’hui, ainsi que de la Lettre de Politique Générale sur la RSS endossée par Son Excellence Monsieur le Président de la République. Ce sont des efforts notables vers l’atteinte des ODD.
Excellence Monsieur le Président,
C’est en reconnaissant ce lien étroit que la sécurité joue dans la vie des citoyens malagasy et l’importance que cela revêt pour votre gouvernement, que l’Organisation des Nations Unies – à travers la voix de son Secrétaire Général – s’est engagée de manière significative à appuyer la RSS à Madagascar depuis son lancement. L’objectif des Nations Unies est d’accompagner la République malgache dans son objectif de renforcer son système de la sécurité capable, responsable, et redevable.
Cet atelier qui durera jusqu’au 10 septembre est la suite du processus après la signature des deux accords de financement dans le cadre du Fonds des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix avec le gouvernement malgache.
Rappelons que 3 millions de dollars américains du fonds pour la consolidation de la paix d’un montant de 11,5 millions de dollars ont été alloués poursoutenir directement la Réforme du Secteur de la sécurité pour une période de deux ans et demi.
Pour traduire son engagement en actions, Les Nations Unies continueront à mettre à disposition de Madagascarla meilleure expertise et expériences mondiales disponibles en matière de RSS.
Selon le Président de la république dans ses mots d’introduction de la politique générale « nous devons à tout moment garder à l’esprit ceux qui sont au cœur de ce processus, et pour lesquels nous nous sommes engagés avec tant de conviction: la population malagasy. Il a également souligné que toute action en faveur de la sécurité tend vers le développement de Madagascar.
EXTRAIT
En terminant son allocution, le Président de la république a remercié tous les partenaires techniques et financiers et a invité les acteurs qui contribuent à ce processus d’armer de persévérance car il y va du bien-être et du mieux vivre de la génération future.

Fonds des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix

La cérémonie de signature officielle des documents de projets financés par le Fonds de Consolidation de la Paix (FCP/PBF) à Madagascar se tiendra le vendredi 26 août 2016 dans la Grande Salle de Conférence du Ministère de l’Economie et du Plan à Anosy, à partir de 09h30.
Les documents de projets qui seront signés par M. Herilanto Raveloharison, Ministre de l’Economie et du Plan, représentant le gouvernement de Madagascar et Mme Violette Kakyomya, Coordonnateur résident du Système des Nations Unies à Madagascar concernent la promotion « d’Institutions démocratiques intègres, représentatives et crédibles » (IDIRC) et « l’Appui à la Réforme du Secteur de la Sécurité à Madagascar (ARSSAM)”.
Ces projets ont été identifiés suivant un processus de sélection mené depuis le mois de février 2016. Ils se réfèrent au Plan Prioritaire pour la Consolidation de la Paix (PPCP) élaboré d’une manière participative et inclusive afin de cadrer les axes stratégiques et les domaines d’intervention du Fonds et déclencher la phase de mobilisation opérationnelle du Fonds.
Trois objectifs spécifiques sont définis dans ce Plan Prioritaire pour la Consolidation de la Paix (PPCP) pour Madagascar, à savoir : (i) renforcer l’Etat de Droit et la bonne gouvernance, y compris à travers la lutte contre la corruption, (ii) contribuer à la Réforme du Secteur de la Sécurité, et (iii) apporter un soutien holistique à la stabilisation du Sud de Madagascar.
Les projets entrant dans la ligne du troisième objectif spécifique du Plan Prioritaire pour la Consolidation de la Paix seront à développer ultérieurement après les résultats des études anthropologiques poussées à mener dans les régions cibles du Sud du pays.
Rappelons que le Fonds pour la Consolidation de la Paix (FCP) est un Fonds pluriannuel géré par le Secrétaire général des Nations Unies au nom des États Membres. Établi en 2005 par la résolution 60/180 de l’Assemblée générale et la Résolution 1645 (2005) du Conseil de sécurité, il a pour objectif de garantir le décaissement rapide de fonds nécessaires au lancement d’activités critiques à consolidation de la paix après les conflits.
Lors de l’Assemblée Générale des Nations en septembre 2014, le Président de la République de Madagascar a demandé l’éligibilité du Pays à ce fonds pour restaurer la cohésion sociale et la confiance entre les différentes composantes au sein de la société malagasy après cette crise politique. Faisant échos à cet appel, le Secrétaire Général des Nations Unies a accepté la demande de la partie malgache, et a déclaré par la suite l’éligibilité de Madagascar au Fonds des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix en février 2015.

Elyx à Madagascar

• Depuis une année, l’Organisation des Nations Unies a choisi un nouvel ambassadeur au profil particulier : ELYX. Elyx est un bonhomme coup de crayon de l’artiste dessinateur français YAK.

N’ayant pas de race, ni d’âge, ni de sexe, Elyx sert de messager universel aux idéaux des Nations Unies et est ainsi devenu le premier ambassadeur digital de l’ONU.
• Dans le cadre de la célébration du 70ème anniversaire de l’ONU, Elyx fera son tour du monde en 70 jours à travers les représentations des différents démembrements de l’ONU dans le monde.
• Considérant la participation active du PNUD dans les réseaux sociaux, notre manifestation d’intérêt à accueillir Elyx à Madagascar et à lui servir de guide pour faire découvrir la Grande Ile et les sites du PNUD a été acceptée.
• Accueillir Elyx dans un pays et lui servir de guide consistent à imprimer ses images et d’insérer, en tenant un Elyx au choix à bout de bras, dans une photo qu’on prend soi-même. Partager au siège les photos avec les légendes.
• Le voyage de Elyx commence le 15 Août et se termine le 24 octobre au siège des Nations Unies à New York
• Nous lui avons fait une visite de notre site de terrain à Mahitsy et nos jeunes VNU ont également contribué à faire découvrir les activités appuyées par le PNUD

Journée des Casques Bleus, 29 mai 2015

Exposition sur les Opérations de Maintien de la Paix de l’ONU et dons de documents à l’Ecole d’Etat-Major, Fiadanana

Journée Mondiale de la Pensée, 21 février 2015, Hôtel de Ville