Déclaration du Système des Nations Unies à Madagascar sur les événements du 21 avril 2018 à Antananarivo, Madagascar.

Système des Nations Unies

 

22 Avril 2018

 

Déclaration du Système des Nations Unies à Madagascar sur les événements du 21 avril 2018 à Antananarivo, Madagascar.

 

A la suite des tristes événements de ce samedi 21 avril dans la ville d’Antananarivo, où de violents affrontements entre d’une part les forces de sécurité et d’autre part les parlementaires de l’opposition et leurs sympathisants qui ont occasionné des morts et des blessés, nous exprimons nos profondes sympathies envers la famille des victimes et souhaitons un prompt rétablissement aux blessés.

Nous nous adressons à tous les leaders politiques malgaches, et leur rappeler leur responsabilité pour préserver la paix, la sécurité et le respect des droits humains dans le pays.

En aucune manière, les désaccords politiques ne sauraient justifier des actes qui entraînent des pertes en vies humaines ni des atteintes à l’intégrité physique de la population.

Madagascar vient de sortir d’une crise politique il n’y a pas si longtemps. Les acquis qui ont été enregistrés depuis ces quatre ans et demi, en vue de rétablir l’Etat de droit et le respect des droits de l’Homme, doivent être préservés au profit de tout le peuple de Madagascar.

Nous appelons en conséquence tous les acteurs politiques à privilégier en toute circonstance le dialogue pour résoudre les désaccords. Les Nations Unies et ses partenaires se sont engagés pour les soutenir dans cet effort.

L’Organisation des Nations Unies est impliquée dans l’accompagnement de Madagascar pour la préparation des élections de 2018, en collaboration avec l’ensemble de ses partenaires. Les acteurs politiques et autres parties prenantes sont  encouragés  tous à  travailler ensemble, dans un climat de respect mutuel et de maturité politique, pour assurer un environnement apaisé pour  des élections libres, transparentes et crédibles dans  l’intérêt du  peuple  Malagasy.

Le système des Nations Unies continuera à travailler pour soutenir Madagascar dans ce processus démocratique. Nous   comptons sur le peuple Malgache et son attachement aux valeurs de démocratie de respect des droits humains et de culture de fihavanana pour préserver la paix et soutenir le développement du pays.