Atelier sur la réforme du secteur de de la sécurité

La cérémonie d’ouverture de l’atelier sur la réforme du secteur de la sécurité a eu lieu le lundi 5 septembre 2016 dans la matinée au palais d’Etat d’Iavoloha sous le patronage de SEM Hery Rajaonarimampianina Président de la république de Madagascar
Le fait d’héberger cette cérémonie qui touche un sujet qui revêt d’une haute importance pour Madagascar démontre l’engagement de l’Etat Malgache et le gouvernement et la traduction de cet engagement dans l’action vis-à-vis d’une paix et d’une sécurité durable à Madagascar.

Madame Violet Kakyomya, Coordonnateur résident dans son discours a s souligné que le rôle des Nations Unies est d’appuyer le développement d’un secteur de la sécurité efficace et responsable, comme seule solution viable pour améliorer la sécurité humaine.
Elle a également déclaré que parmi les17 objectifs de développement durable, l’ODD 16 vise à promouvoir des sociétés paisibles et inclusives pour un développement durable, à fournir l’accès à la justice pour tous, et construire des institutions effectives, redevables et inclusives à tous les niveaux.

EXTRAIT
L’Objectif de Développement Durable 16 est clair dans ce sens : sans la sécurité pour tous assurée par l’Etat régalien, il n’y a pas de développement soutenable et durable.
En tant que Nations Unies, nous nous réjouissons de l’organisation des ateliers que nous ouvrons aujourd’hui, ainsi que de la Lettre de Politique Générale sur la RSS endossée par Son Excellence Monsieur le Président de la République. Ce sont des efforts notables vers l’atteinte des ODD.
Excellence Monsieur le Président,
C’est en reconnaissant ce lien étroit que la sécurité joue dans la vie des citoyens malagasy et l’importance que cela revêt pour votre gouvernement, que l’Organisation des Nations Unies – à travers la voix de son Secrétaire Général – s’est engagée de manière significative à appuyer la RSS à Madagascar depuis son lancement. L’objectif des Nations Unies est d’accompagner la République malgache dans son objectif de renforcer son système de la sécurité capable, responsable, et redevable.
Cet atelier qui durera jusqu’au 10 septembre est la suite du processus après la signature des deux accords de financement dans le cadre du Fonds des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix avec le gouvernement malgache.
Rappelons que 3 millions de dollars américains du fonds pour la consolidation de la paix d’un montant de 11,5 millions de dollars ont été alloués poursoutenir directement la Réforme du Secteur de la sécurité pour une période de deux ans et demi.
Pour traduire son engagement en actions, Les Nations Unies continueront à mettre à disposition de Madagascarla meilleure expertise et expériences mondiales disponibles en matière de RSS.
Selon le Président de la république dans ses mots d’introduction de la politique générale « nous devons à tout moment garder à l’esprit ceux qui sont au cœur de ce processus, et pour lesquels nous nous sommes engagés avec tant de conviction: la population malagasy. Il a également souligné que toute action en faveur de la sécurité tend vers le développement de Madagascar.
EXTRAIT
En terminant son allocution, le Président de la république a remercié tous les partenaires techniques et financiers et a invité les acteurs qui contribuent à ce processus d’armer de persévérance car il y va du bien-être et du mieux vivre de la génération future.