Fonds des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix


Warning: A non-numeric value encountered in /home/unicwp/public_html/wp-content/plugins/lightbox-gallery/lightbox-gallery.php on line 570

La cérémonie de signature officielle des documents de projets financés par le Fonds de Consolidation de la Paix (FCP/PBF) à Madagascar se tiendra le vendredi 26 août 2016 dans la Grande Salle de Conférence du Ministère de l’Economie et du Plan à Anosy, à partir de 09h30.
Les documents de projets qui seront signés par M. Herilanto Raveloharison, Ministre de l’Economie et du Plan, représentant le gouvernement de Madagascar et Mme Violette Kakyomya, Coordonnateur résident du Système des Nations Unies à Madagascar concernent la promotion « d’Institutions démocratiques intègres, représentatives et crédibles » (IDIRC) et « l’Appui à la Réforme du Secteur de la Sécurité à Madagascar (ARSSAM)”.
Ces projets ont été identifiés suivant un processus de sélection mené depuis le mois de février 2016. Ils se réfèrent au Plan Prioritaire pour la Consolidation de la Paix (PPCP) élaboré d’une manière participative et inclusive afin de cadrer les axes stratégiques et les domaines d’intervention du Fonds et déclencher la phase de mobilisation opérationnelle du Fonds.
Trois objectifs spécifiques sont définis dans ce Plan Prioritaire pour la Consolidation de la Paix (PPCP) pour Madagascar, à savoir : (i) renforcer l’Etat de Droit et la bonne gouvernance, y compris à travers la lutte contre la corruption, (ii) contribuer à la Réforme du Secteur de la Sécurité, et (iii) apporter un soutien holistique à la stabilisation du Sud de Madagascar.
Les projets entrant dans la ligne du troisième objectif spécifique du Plan Prioritaire pour la Consolidation de la Paix seront à développer ultérieurement après les résultats des études anthropologiques poussées à mener dans les régions cibles du Sud du pays.
Rappelons que le Fonds pour la Consolidation de la Paix (FCP) est un Fonds pluriannuel géré par le Secrétaire général des Nations Unies au nom des États Membres. Établi en 2005 par la résolution 60/180 de l’Assemblée générale et la Résolution 1645 (2005) du Conseil de sécurité, il a pour objectif de garantir le décaissement rapide de fonds nécessaires au lancement d’activités critiques à consolidation de la paix après les conflits.
Lors de l’Assemblée Générale des Nations en septembre 2014, le Président de la République de Madagascar a demandé l’éligibilité du Pays à ce fonds pour restaurer la cohésion sociale et la confiance entre les différentes composantes au sein de la société malagasy après cette crise politique. Faisant échos à cet appel, le Secrétaire Général des Nations Unies a accepté la demande de la partie malgache, et a déclaré par la suite l’éligibilité de Madagascar au Fonds des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix en février 2015.